Gingko Biloba : l'arbre miracle

Publié le par Pénitent vert

 

Noms communs : Ginkgo, arbre aux 40 écus.

Nom botanique : 
Ginkgo biloba, famille des ginkgoacées.


Habitat et origine : le Ginkgo biloba  ginkgo-biloba  est la plus ancienne des espèces arboricoles dont les spécimens sont encore identiques à leurs ancêtres. Il peuplait déjà la planète il y a 300 millions d'années. Grâce à quelques individus qu'on a retrouvés dans d'anciens temples chinois, on a pu le réimplanter un peu partout dans le monde, surtout comme arbre ornemental. D'une exceptionnelle résistance aux stress environnementaux, il peut vivre jusqu'à 1 000 ans et atteindre de 40 à 50 mètres de hauteur. Il semble bien résister à la pollution et s'adapter facilement aux milieux urbains.

 

En règle générale, on récolte les feuilles de ginkgo au moment où les premières feuilles commencent à jaunir.

Je vous conseille de les faire sécher pour en bénéficier toute l’année en les laissant dans une pièce très sèche (contrôlez le taux d’humidité !) ou en utilisant une source de chaleur douce comme un radiateur ou un poêle à bois disposé à proximité. Vous pouvez aussi, éventuellement, les utiliser fraîches. Le mode d’emploi traditionnel est l’infusion.

 

 

448px-Ginkgo_biloba_SZ136.png
La « graine » de ginkgo entre dans la composition du chawanmushi japonais. Les « graines », comparables aux pistaches, sont une nourriture traditionnelle en Chine, souvent servie aux mariages ; elles sont parfois aussi considérées comme aphrodisiaques.

 

 

 

 

 

 

 

 


Publié dans Arbres

Commenter cet article