Le compostage industriel

Publié le par Soumis au Féminin sacré

 

Les étapes du compostage industriel

 

 

 

On peut distinguer plusieurs étapes dans le procédé de compostage industriel :

 


 

schema-compostage.gif


 

>> 1°étape : Réception des matières organiques et stockage

 

Cette étape ne s'étend que sur une courte durée

 

 

>> 2° étape : Préparation des déchets

 

Il peut s'agir d'un tri, d'un broyage, d'un criblage et d'un mélange des déchets afin d'obtenir une composition optimale pour les transformations biologiques.

 

 

>> 3° étape : Fermentation


C'est à ce moment que démarre véritablement le processus de compostage. Les matières organiques sont mises en andains statiques ou retournés, ces andains sont parfois placés dans un système clos (caisson, tunnel, silo, .) et subissent une ventilation naturelle ou forcée.

 

 

>> 4° étape : Criblage


Le criblage peut en réalité précéder ou succéder à l'étape de maturation, il permet d'atteindre la granulation souhaitée en fonction de l'utilisation prévue pour le compost.

Les matières ayant une dimension de plus de 2 mm (parfois plus selon la qualité du produit final) et résultant d'une intervention humaine ou ayant un constituant organique ou inorganique comme du métal, du verre ou des polymères synthétiques doivent être retirées du compost.

 

 

>> 5° étape: Maturation et stockage

 

La durée de la maturation dépend de la durée de l'étape précédente de fermentation. La maturité d'un compost est un facteur important dans l'évaluation de la qualité du compost. Les méthodes d'évaluation de la maturité du compost sont nombreuses mais beaucoup peuvent encore être améliorées et la complexité d'interprétation des résultats est un des problèmes lors du choix d'une méthode. Cet état des connaissances tend à préconiser l'utilisation de plusieurs indicateurs pour mesurer la maturité du compost.

 

 


Vidéos

  

 

 

 



Publié dans Compostage

Commenter cet article